Cours particulier Yoga Senior

Cours particulier yoga senior : Olivia Petrucci – yogasynergie.fr

Une pratique de yoga adaptée aux différents âges du corps.

A partir de 50 ans pour certain.e.s, plus tard pour d’autres, nos corps vivent des évolutions qui peuvent à terme engendrer des difficultés dans la vie quotidienne. En soi, vieillir est un phénomène naturel. Nous avons déjà vécu une première grande transformation à l’adolescence et naturellement avec l’âge vient la 2eme grande transformation. Si les changement sont inexorables, ils peuvent se faire de manière douce et progressive et surtout avec moins de douleurs voire aucune douleur !

Le yoga est une démarche globale. Tête, bras, jambes, torse, toutes les parties du corps sont engagées durant la pratique, chaque partie du corps est appelée à se mouvoir. L’ancrage, l’alignement et la respiration sont au centre de chaque pratique. Dans un cours particulier, le cours est écrit spécifiquement pour vos besoins, il vous offre l’opportunité d’une pratique adaptée à votre corps, à vos dispositions physiques.

C’est quoi un cours particulier de yoga senior ?

Un cours de yoga écrit pour vous (après un échange téléphonique). En fonction de votre niveau, de vos attentes, de vos dispositions physiques. Le cours se compose d’un échauffement, suivi d’un enchaînements de postures de yoga coordonnées avec la respiration, puis d’un ralentissement progressif jusqu’à l’assouplissement final. Durant le cours nous travaillons les alignements avec ou sans accessoires (briques / chaises / murs / sangles).
Un cours à votre rythme qui se déroule en fonction de votre niveau avec des indications précises et des ajustements adaptés.

Comment se passe le cours ?

Le cours est adapté à tous les niveaux : débutants, intermédiaires, avancés.
C’est un cours qui dure une heure.
Les cours sont écrits en fonction de vos besoins, de votre énergie, de vos dispositions physiques; un travail sur mesure et qui évolue à votre rythme.

Où et quand à lieu le cours ?

A Paris dans le 14ème, dans une pièce dédiée au yoga. Dans un ambiance douce, pensée pour la pratique. Vous aurez à disposition un tapis, des sangles, des blocs, des chaises et des couvertures pour votre pratique.

Le matin, le midi, l’après-midi, le soir, c’est vous qui choisissez…

Cours particulier yoga senior : Olivia Petrucci – yogasynergie.fr

Tarif cours particulier de yoga senior dans mon shala

  • 30 euros ( tarif spécial : “covid Time”) 40 euros pour une heure de cours dans mon petit shala
  • à Paris dans le 14ème métro Raspail.
Cours particulier yoga senior : Olivia Petrucci – yogasynergie.fr

Ce qui change dans le corps avec l’âge
et que le yoga peut ralentir, voire éviter :

Colonne vertébrale : les problèmes de dos 

Dans la vie quotidienne, nous nous penchons pour ramasser un objet ou encore nous levons le bras pour en attraper un autre sur une étagère mais nous négligeons la plupart du temps les rotations, les flexions arrières et latérales, tout ce qui permet à la colonne de bouger dans les différents sens qui lui sont autorisés par la nature.

Le yoga, par un enchainement de postures écrites avec précision et effectuées avec beaucoup d’attention offrira à votre colonne l’opportunité de retrouver de la flexibilité et de la force en travaillant sur les différents axes, en l’étirant et en musclant les zones qui la soutiennent.

Quelques informations sur le fonctionnement de notre colonne vertébrale :

Notre colonne vertébrale, enveloppe osseuse articulée est composée de vertèbres séparées par des coussins (les disques vertébraux). Elle forme un « tube flexible » qui protège la moelle épinière (structure du Système Nerveux Central qui transmet les informations entre le cerveau et le corps). Les vertèbres sont liées entre elles par des centaines de ligaments. 31 paires de nerfs spinaux émergent de la moelle épinière entre chaque vertèbre par un trou dit de conjugaison. Ces nerfs sont divisés en deux racines, l’une sensitive et l’autre motrice. Ils sont responsables de la motricité et de la sensibilité des membres, mais également des sphincters et du périnée.

Avec l’âge

Les disques vertébraux – sorte d’éponges composées à 90 % d’eau avec un noyau gélatineux – qui séparent chacune de nos vertèbres et permettent d’amortir les chocs et les pressions en apportant la mobilité et la flexibilité entre les vertèbres, tendent à se ramollir et à s’amincir avec pour résultats des rebords de vertèbres qui deviennent irréguliers, des ligaments qui s’ossifient et des articulations vertébrales qui se déforment. Leur usure entraîne une limitation des mouvements, l’apparition d’arthrose ou encore par une compression des nerfs spinaux, des hernies discales.

En étirant votre colonne vertébrale et en musclant votre dos par des postures adaptées vous éviterez ou verrez une amélioration des problèmes de tassements vertébraux et leur cohorte de douleurs qu’elles soient cervicales, dorsales ou lombaires.

Cours particulier yoga senior : Olivia Petrucci – yogasynergie.fr

Articulations : les douleurs articulaires

Le corps humain comporte 206 os et 400 articulations ! Avec cette mécanique de précision, nous avons de quoi nous mettre en mouvement chaque jour et bénéficier d’une excellente mobilité lorsque nos articulations sont en bon état de fonctionnement.

Dans la pratique du yoga, lorsque nous entrons dans une posture, nous cherchons en premier à aligner les segments (os) dans les articulations ( exemple : le fémur s’aligne dans l’articulation du genoux et de la cheville), puis une fois dans la posture, nous l’ajustons par des petits mouvements et finalement, en utilisant la respiration, nous approfondissons la posture. Ces trois aspects de la mise en place d’une posture de yoga permettent au corps de s’engager dans des mouvements correctement alignés en évitant de se blesser et par un étirement profond des membres, de faire travailler les ligaments de manière progressive, d’activer la synovie dans les articulations et d’engager vos muscles de façon proportionnée.

Quelques informations sur le fonctionnement de nos articulations
Le rôle principal des articulations est de relier les os entre eux et de permettre la mobilité de chaque segment du corps. Certaines articulations sont immobiles comme le crâne, d’autres semi mobiles comme les vertèbres et les côtes, et d’autres encore sont mobiles comme les genoux, les épaules, les hanches, les doigts, etc… Ces articulations mobiles, dites articulations synoviales sont unies par une capsule articulaire composée d’un cartilage à la fois solide et souple qui assure la répartition des forces qui s’exercent sur l’articulation lors des mouvements et d’une substance visqueuse et lubrifiante, dans laquelle le cartilage baigne, appelée synovie qui est directement produite par la membrane synoviale qui tapisse la face interne de la capsule articulaire. Cette synovie permet la nutrition du cartilage.

Avec l’âge

Lorsque le corps vieillit, les tendons et les ligaments deviennent plus fragiles, moins souples et la masse musculaire diminue ce qui augmente les contraintes sur les articulations. Dans la capsule articulaire, les cartilages sont moins lubrifiés par la synovie qui diminue, ce qui entraîne leur altération. Avec l’usure des cartilages, les os peuvent à terme se trouver en contact direct, ce qui provoquera une raideur de l’articulation et déclenchera des douleurs importantes. Cette usure des cartilages va également libérer des petits fragments dans le liquide synovial et engendrer un processus inflammatoire.

En prévention, en entretien ou encore en soutien à un traitement le yoga pour senior offre toute une gamme de mouvements qui vient au soutien de vos articulations et en renforcement de vos muscles.

Système de contrôle postural : la perte d’équilibre

Se tenir debout et se déplacer semble naturel chez l’humain. Mais cette tâche se révèle bien plus complexe qu’il n’y paraît. Les deux tiers du poids d’un corps humain se situent à bonne distance du sol et sont ancrés sur un double petit socle, les pieds. Ce qui rend le contrôle postural chez l’être humain exigeant. Dautant plus éxigeant que soumis à la loi de la gravité, l’homme doit sans cesse s’y opposer et tenir sur deux uniques petits appuis. Pour réaliser cette prouesse, le corps fait appel à divers systèmes : sensoriels (récepteurs) et effecteurs (actions musculaires). Le yoga offre l’opportunité d’exercer, voire de réveiller les différents systèmes impliqués dans la posture debout, qu’elle soit statique ou dynamique. S’ancrer, s’aligner, ressentir et ajuster en conscience les parties de votre corps impliquées dans le contrôle postural.

Quelques informations sur le fonctionnement de notre équilibre.

Le maintien d’une posture stable est essentiel chez l’humain. Le contrôle postural est réalisé par l’interaction de différents systèmes qui ont pour rôle de nous verticaliser et de nous maintenir en équilibre lors de mouvements. Les systèmes sensoriels fournissent des informations provenant du corps et également de l’environnement au Système Nerveux Central qui va les traiter et commander ensuite aux systèmes effecteurs ( actions musculaires) pour assurer la régulation de l’équilibre debout.

Les sytèmes récepteurs (systèmes sensoriels) : à l’écoute de soi et du monde qui nous entoure.

Le système proprioceptifpermet de repérer son propre corps dans l’espace, d’ajuster la contraction de ses muscles en fonction des surfaces de contact, des obstacles. Parmi les récepteurs cutanés, ceux de la plante des pieds jouent un rôle essentiel en indiquant les irrégularités du sol et en adaptant les réflexes d’équilibre.

Le système visuel nous informes ur la position du corps par rapport à son environnement. Fermer les yeux et vous découvrirez l’importance de la stabilité du regard dans votre équilibre.

Le système vestibulaire (système labyrintique) situé dans l’oreille interne, composé de nombreux récepteurs détecte les mouvements, les accelérations / les déccélérations ainsi que les mouvements de la tête qu’il équilibre par des mouvements occulaires et des ajustements musculaires qui maintiennent le regard stable et nous empêchent de tomber.

Les sytèmes effecteurs (actions musculaires) : des mouvements en réponse à une stimulation

Une fois les informations issues des 3 systèmes sensoriels analysées et comparées entre elles, si elles sont cohérentes, un mouvement réflexe du corps et des yeux se déclenche : le réflexe vestibulo-oculaire et le réflexe vestibulo-spinal qui donnent au corps sa stabilité. Le cervelet assure la coordination assurant une réponse adaptée, à tout instant, à la position du corps dans l’espace, par la stabilité du regard et l’équilibre des muscles du corps

L’oculomotricité conjuguée se traduit par un mouvement conjugué des yeux visant à maintenir la stabilité du regard.

La motricité somatique En réponse aux informations sensorielles traitées par le système nerveux central, le maintien de l’équilibre est assuré par la contraction des muscles du cou, du tronc et des membres. Le maintien postural est un équilibre entre le relâchement et la mise en tension de muscles ( inhibition et contraction des muscles antagonistes).

Avec l’âge

Les récepteurs sensoriels et les effecteurs (action musculaire) sont sensibles au temps qui passe et peuvent engendrer des pertes d’équilibre et parfois des chutes. La vue périphérique diminue, le temps de réaction de notre cerveau se fait moins rapide et moins sensibles aux stimuli extérieurs et la précision des ajustements moins grande. Les capteurs situés sous notre plante de pied deviennent moins sensibles, rendant l’information vers notre cerveau imparfaite. Elle peut être plus lente, voire fausse ! Par exemple sur un sol lisse, un petit objet ne sera pas perçu et pourra entraîner une chute. Notre force musculaire diminuant et nos articulations perdant en élasticité, notre temps de réponse en cas de perte d’équilibre pourrait s’avérer trop lent pour ajuster sa posture.

La pratique du yoga pour senior aide à mobiliser les recepteurs sensoriels, à les stimuler pour optimiser leur réceptivité. Un ensemble d’exercices d’ancrage de vos pieds ainsi que l’expérimentation de votre équilibre dans des situations rassurantes relancent le processus sensoriel de vos plantes de pieds, les rendant plus sensibles pour une meilleure communication avec votre cerveau. En travaillant sur votre posture verticale et en engageant vos muscles dans une pratique de yoga Senior, vous renforcez progressivement votre masse musculaire, vous entretenez vos articulations et retrouvez une certaine aisance dans votre mobilité.

Sources :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nerf_spinal

https://listes.u-picardie.fr/wws/d_read/physiologie/enseignement/L3S6/Motricite%20part%20I.pdf

https://www.afm-telethon.fr/sites/default/files/flipbooks/organisation_de_la_motricite/publication/organisation_de_la_motricit_0520.pdf

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01002633/document

https://www.elsevier.com/fr-fr/connect/kine-osteo/posture-et-equilibre-deux-notions-differentes

https://corpus.ulaval.ca/jspui/bitstream/20.500.11794/24344/1/29396.pdf



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *