Fitness versus yoga ?

Yoga “sportif” versus  Yoga traditionnel ? 

Peut on parler de yoga lorsque pour certaines pratiques, la dimension philosophique du yoga est esquivée, voire évacuée ?

Le yoga, on y vient pour des raisons aussi diverses que le besoin de se dé-stresser, se muscler, s’assouplir et autres demandes très pratico-pratiques. Mais c’est aussi pour certains la quête philosophique qui leur fait pousser la porte d’un studio de yoga ou Shala.

Pour ceux là, il me semble qu’ils ne pousseront jamais la porte d’un studio proposant à la fois des pratiques traditionnelles et des pratiques “aménagées” ou des déclinaisons, voire des mix yoga et fitness.  Pour répondre à leurs attentes d’une pratique philosophique exclusive,  ils trouveront facilement parmi l’offre des studios traditionnels et des enseignants, une pratique adaptée et en lien avec leurs attentes en matière de  yoga.

La question semble plutôt se poser pour ceux qui souhaitent pratiquer le yoga sans en connaître la profondeur, parfois juste parce que ça fait du bien ou encore que c’est mieux que la rumba.

John Lennon disait que la vie c’est ce qui arrive lorsque l’on planifie tout à fait autre chose. 

Quand une personne se rend dans un cours de yoga qui ressemble plus à du fitness, elle sait ce qu’elle fait … Internet regorge de vidéos et de sites sur le yoga et les différentes pratiques. Ce que je trouve assez merveilleux, c’est que j’ai rencontré plusieurs personnes qui ont démarré le yoga par le versant disons fitness et sont devenus aujourd’hui de yogis férus de philosophie et pratiquants assidus…  jusqu’au bout de leur tapis !

Est ce la force des asanas ? des postures qui portent en elles le potentiel du yoga. J’en viens à le penser. Le yoga est plus fort que toutes les dérives, car le yoga est dans l’être, le reste est dans l’avoir. 

Ce débat de l’orthodoxie du yoga me fait penser à celui qui a eu lieu vers les années 2010 autour de l’écologie. Les acteurs historiques, qui depuis le début des années 70 défendaient un monde plus respectueux se sont trouvés désappointés lorsque une vague de gens se sont emparés de ces problématiques. Ils ont crié au scandale, à la trahison ! 10 ans plus tard, l’offre en alimentation biologique progresse de 20 % par an, les coopératives se développent. Les associations remportent des victoires auprès des instances publiques. Le Green Washing ? Bien sûr qu’il existe mais à coté de cela des personnes qui ont commencé à acheter quelques produits bios dans la grande distribution sont maintenant des clients réguliers de Nouveaux Robinsons et autres supérettes “bios” et ont adopté une démarche intégrative de l’écologie.

Pour conclure… Déjà, le yoga aujourd’hui ne fait plus rire ou bailler et c’est un grand pas. Il existe des dérives, oui… mais il existe plus encore de belles histoires et de belles rencontres avec le yoga ! 

Faîtes vous confiance, faîtes confiance à votre corps et faîtes confiance au yoga, il saura tout comme l’eau trouve toujours son chemin trouver le sien dans votre vie ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *